Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.
Match Amical
SPORTING CLUB BRIARD VOLLEY BALL
Les Frappés

3 1

Terminé

Les Givrés Briards VS Les Frappés

1S 25 - 23
2S 25 - 16
3S 21 - 25
4S 25 - 9

Date

Jour du match mardi 30 janvier
Heure de rendez-vous 20H30
Heure du match 20H30

Lieu

Gymnase Georges Brassens Rue Pierre Mendes France 77170 Brie Comte Robert

Aucune donnée disponible sur l'adversaire.

En ce jour d’hiver de l’an de grâce 2018, l’heure était venue de démontrer la suprématie d’une équipe sur l’autre.

 

Chacun aura fait le rapprochement avec l’événement de la veille : le match, très attendu entre Frappés Et Givrés.

Match tellement attendu que le public était au rendez vous.

(Bon, ok, y’avait seulement 5 courageux... mais quand même un GRAND merci à eux. Ils nous auront évité un huis clos 😆)

 

Venons en, désormais, au match.

Affiche alléchante, sur le papier. Dans la réalité, ce ne fut pas la même (en restant réaliste et objectif).

Petite rétrospective de la soirée écoulée.

 

1er set : 25-23. Avantage au Givrés, dans la douleur.

 

Les premiers points sont clairement à l’avantage des Frappés.

Bien que diminués par les nombreuses défections au sein de leur groupe (seulement 7 présents), les Frappés rentrent tout de suite dans le match.

Profitant de l’éternel préchauffage des Givrés, ils mettent à mal le compteur de points et prennent une belle avance à mi-parcours (12-5).

Au pied du mur, les Givrés n’ont d’autres choix que de se réveiller et d’afficher une réelle opposition. Ce qu’ils firent.

Grappillant leur retard, point par point, ils sont revenus à hauteur de leurs adversaires, juste avant le « money time ». 20-20.

Les derniers points sont bataillé mais tournent à l’avantage des Frappés. 23-20.

 

C’est dans ces moments là que les Givrés se révèlent, bien souvent. Et cette fois ci ne fut pas l’exception.

Remontée à 23-23. Temps mort demandé par les Frappés.

Cela n’y changera rien... set enlevé par les Givrés. Dans la souffrance.

 

2eme set. 25-16. Le soufflé redescend déjà...

 

Deuxième set, marqué par deux choses : le set se joue à la série de service la plus marquante et à une baisse notable de la gniak du 1er set.

Le contrecoup des efforts consentis au set précédent ? J’ai du mal à y croire, quand même.

Toujours est-il que ce set se soldera par un jeu brouillon, de part et d’autres, sans réelle percussion offensive.

On s’échange la possession de balles suite à nos fautes directes.

Deux séries de service, des Givrés, expliquent juste cette différence à la marque.

 

3ème set. 21-25. Les uns se ressaisissent, les autres continuent de creuser.

 

Après un 2eme set sans grand intérêt, les Frappés sont remobilisés et le montre d’entrée.

À l’inverse, les Givrés s’enfoncent dans les méandres de la médiocrité (et je le dis sans méchanceté, mais bien en faisant une analyse objective).

 

Pas une seule fois les Givrés n’auront été en mesure de prendre les commandes de ce set.

Les Frappés ont su se faire la part belle, dès le début du set, et conserver leur avance, tout du long.

 

À la décharge des Givrés, une mise au repos forcé de Charles, obligea le coach à réintégrer Flo dans son ancien rôle de passeuse. Le temps qu’elle se remette dans le bain, le navire avait déjà coulé.

Le double changement, en fin de set, n’y changea rien: la fissure aperçue au 1er set s’est transformée en brèche, sur le 3ème set.

Et les Frappés reviennent dans le match.

 

4ème set. 25-9 Dura Lex, Sed Lex. (Google est ton ami, pour les non-initiés).

 

Piqué dans leur orgueil ? Enfin fini de préchauffer ? Ou profitant d’une baisse de régime adverse ? Nous n’aurons probablement jamais la réponse à cette question. Toujours est-il que ce 4ème set fut vite emballé puisque dès la mi-parcours, les Frappés enregistraient un retard de près de 10 points (15-6).

La messe était dite et le 4ème set revenait, sans surprise au Givrés; leur permettant de remporter ce 1er duel.

 

Finalement, sur l’ensemble du match (y compris l’avant et l’après match), il y aura eu plus d’intensité en dehors du terrain.

On ne retiendra pas ce match pour ce qui aura été produit lors des différents sets, mais plutôt pour l’engouement (sommes toute mesurées) d’avant et d’après rencontres.

 

On espèrera deux choses de cette rencontre :

- plus de gniak, de part et d’autres, lors de la 2eme phase de poule.

- Un match retour à la hauteur des attentes

 

Malgré tout, un grand merci à toutes celles et tous ceux qui sont venus donner corps à cette confrontation; aussi bien les quelques spectateurs que les joueurs.

 

Mardi, on se remet dans le bain avec un entraînement de haute volée; histoire de bien préparer les futurs rencontres 😁

Les statistiques ne sont pas visibles pour cette rencontre.